Dans un souci de propreté,

La clef n’est plus utile pour ouvrir les conteneurs à déchets ménagers

 

 

Les bacs d’apport volontaire des ordures ménagères d’Orbec, La Vespière, Cernay et St-Martin-de-Bi enfaite seront, à présent, accessibles sans clef.

Ce système d’apport volontaire avait pour objectif de baisser la quantité de déchets résiduels collectés.

 Un problème technique

Depuis la mise en place de ce système, plusieurs problèmes techniques et des difficultés de maintenance sont survenus, bloquant l’accès au conteneur. Dans ces conditions, l’usage des clefs était devenu aléatoire.

Le système de clef est donc désactivé pour permettre aux particuliers d’avoir accès aux colonnes dans de meilleures conditions.

Un objectif de propreté

Cette action symbolique répond à un objectif de propreté des lieux d’apport volontaire. En effet, confrontés à ce problème d’ouverture, certains usagers ont pris l’habitude de déposer leurs sacs de déchets au pied du conteneur, créant une nuisance importante qui entraîne des coûts de fonctionnement impliqué par le nettoyage deux fois par semaine des plateformes et occasionnant une image dégradée des bourgs concernés.

 

De plus, le comptage des sacs n’a jamais fonctionné. Initialement prévu pour passer à la redevance incitative, les communes étaient repassées à la TEOM, Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères.

Attention aux dépôts sauvages

Pour pallier aux incivilités, un système de caméras a été implanté mais à ce jour les données étaient inexploitables en raison de la qualité du service rendu. Dorénavant, une vigilance sera portée aux dépôts sauvages. Le maire pourra faire valoir son rôle de police de maire et ainsi verbaliser.

L’idée est donc de continuer à rendre un service de qualité à la population et de maintenir une politique de réduction des déchets et de respect des règles de tri avec l’usage des espaces tri à la disposition des usagers.