François Aubey, président de la communauté d’agglomération, Jocelyne Benoist, vice-présidente chargée de la Culture ont animé les premières rencontres de la lecture publique le jeudi 1er février. Accueilli par le maire du Mesnil-Guillaume, Alain Mignot, les élus ont d’abord, lors d’une table ronde, échangé avec les bénévoles, les bibliothécaires et les acteurs de la culture de l‘agglomération. Cette réunion a permis aux participants d’échanger sur leurs préoccupations et leurs besoins.

Un an après sa création le 1er janvier 2017, la Communauté d’agglomération Lisieux Normandie soutient et gère 6 bibliothèques structurantes classées d’intérêt communautaire : Lisieux, Mézidon Vallée d’Auge, Orbec, Livarot Pays d’Auge, Saint-Pierre-en-Auge et Cambremer. Quant aux 13 autres bibliothèques du territoire, elles restent de compétence communale. Néanmoins, elles font dorénavant partie du réseau de lecture publique. L’agglomération a vocation à les accompagner dans leur développement et à les intégrer dans un schéma de développement des équipements culturels et sportifs.

Les rencontres se sont poursuivies par une visite de la bibliothèque municipale du Mesnil-Guillaume.

L’ambition culturelle de l’agglomération, inscrite dans son Acte fondateur, est d’offrir aux habitants de son territoire une offre culturelle de qualité, diversifiée et équilibrée en réduisant la fracture culturelle ville / campagne. Le réseau de lecture publique est une des clefs dans l’amélioration du maillage culturel du territoire. Ce réseau commence à se construire à travers notamment la mise en place d’actions culturelles communes. Les élus ont rappelé leur volonté d’accompagner et d’épauler les communes dans leur démarche de développement de leurs équipements.