actualité en images

Exposition virtuelle :
La Galerie des Beaux-Arts #3 :
quand l’art nous tire le portrait

Pensée comme un cycle d’expositions, La Galerie des Beaux-Arts investit chaque hiver et printemps, la salle d’exposition temporaire du Musée d’Art et d’Histoire de Lisieux transformée pour l’occasion en galerie « éphémère » des beaux-arts. La collection du musée est riche d’un bel ensemble de peintures racontant à sa manière un pan de l’histoire de l’art. Cette année, une sélection d’œuvres majeures réunies sous la thématique commune du portrait y est présentée.

Cette exposition, déclinée en trois parties, mettra en lumière trois grandes catégories distinguant le portrait au cours des siècles à savoir : le portrait d’apparat, le portrait de commande, le portrait d’intimes. En attendant la réouverture de nos salles d’exposition, une guide-conférencière vous emmène à la découverte de ces œuvres.

Exposition et live : Urbex avec Timothy Hannem

Vous avez jusqu’au 20 mars pour venir admirer les photos exposées par l’auteur et urbexeur Timothy Hannem à la médiathèque. Contraction de « exploration » et « urbaine », c’est une pratique qui consiste à explorer les lieux abandonnés. Au fil des années, des pans entiers de l’histoire disparaissent : hôpitaux, prisons, usines, aqualands, châteaux, hôtels, fermes… Le photographe voit dans sa pratique une manière de sauver ces lieux désaffectés d’un oubli irrémédiable.

 Prenez date ! Samedi 20 mars à 18h, l’équipe des bibliothécaires organise sur cette page un live avec Timothy Hannem. L’occasion d’aborder cette pratique hors du commun, ses ouvrages, ses futurs projets, et bien sûr, de répondre à vos questions. N’hésitez pas à les poser dès à présent dans les commentaires. Prêt.e pour un saut à travers histoire, architecture et photographie ?
Lien de l’événement live : https://fb.me/e/4Un5hBXuw

Crédit Timothy Hannem

Artistes en résidence
Oua-Anou Diarra et l’Orchestre Régional
de Normandie

Mercredi 10 mars, les élèves du Lycée – CFA – CFPPA Le Robillard ont pu assister à un mini-concert d’Oua-Anou Diarra et Yves Rousseau. Cette représentation s’inscrit dans le cadre d’un projet mené par l’Orchestre Régional de Normandie et le Pôle Spectacle Vivant de la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie. Il s’agit du dispositif Regards créé par la Région Normandie, qui encourage la médiation artistique et culturelle auprès des jeunes, particulièrement autour de la diversité des formes artistiques contemporaines.
Cette rencontre musicale entre un jeune musicien burkinabé mêlant influences traditionnelles et musiques actuelles et les musiciens de l’Orchestre Régional de Normandie, est rendue possible grâce à une création musicale originale du compositeur classique et jazz Yves Rousseau. Le spectacle « Alter Ego » aura lieu en juin prochain si les conditions sanitaires le permettent, sur la scène du Théâtre Lisieux Normandie et réunira sur scène Oua-Anou Diarra et seize musiciens de l’ORN, dirigés par le chef d’orchestre Jean Deroyer.

Artistes en résidence
Rencontre avec le collectif TAAC

Le collectif TAAC, composé de Laura Athea, urbaniste – Corène Caubel, plasticienne paysagiste – Nina Cholet, vidéaste, s’inspire durant 6 semaines, de septembre à mars, du territoire et de ses habitants pour la création et la réalisation de récits décalés et intimes entre cinéma, arts plastiques et paysages. Ce projet s’inscrit dans le cadre du Schéma Culturel du territoire, par le soutien à la création et à la présence artistique sur la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie.
La résidence artistique « Sur un plateau – s’aventurer à contre champs » est avant tout une histoire de rencontres avec un territoire inspirant, avec celles et ceux qui le vivent et le façonnent. Rencontre avec les trois artistes en résidence au Billot, sur la Commune de Saint-Pierre-en-Auge.
Pour en savoir plus : https://www.surunplateau.org/

Artistes en résidence
Rencontre avec la compagnie Couvertures

La Compagnie Couvertures, basée sur la Commune de Livarot – Pays d’Auge, était en résidence au Théâtre Lisieux Normandie du 8 au 13 février, pour travailler sur sa prochaine création, « Le Silence des caméléons ». Le soutien aux artistes dans leurs projets de création et de diffusion est un des axes du Schéma Culturel de la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie. Couverture(s) porte un théâtre d’histoires, de remises en question et une écriture contemporaine qui proposent des pistes de réflexion sur notre actualité. Cette pièce s’inscrit dans ce cadre, questionnant les relations de hiérarchie et d’ascendance, de citoyenneté, de féminisme, mais également le rôle du théâtre et de l’artiste. Des pistes de réflexion très à propos, dans un contexte sanitaire bouleversé. Pour en savoir plus : https://ciecouvertures.com

Artistes en résidence
Rencontre avec le Tanit Théâtre

Pendant 45 ans, Simone et Antoine Veil ont eu une résidence secondaire à Cambremer, au cœur d‘un vallon du Pays d’Auge. C’est un lien fort qu’ont entretenu les habitants du territoire de la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie avec le couple Veil. Après le décès de leur mère, les enfants Veil ont légué la bibliothèque personnelle de leurs parents à la bibliothèque de Cambremer. Les bibliothécaires du Pôle Lecture Publique travaillent depuis à l’inventaire de ce fonds, en partenariat avec l’association Plaisir de Lire de Cambremer.

 Cette histoire est le point de départ de la nouvelle création du TANIT Théâtre, qui crée « Simone en aparté ». Arnaud Aubert, directeur de la Compagnie et metteur en scène de la pièce, nous donne à entendre la parole intime de Simone Veil, incarnée par la comédienne Sophie Caritté. Une vision fantasmée par l’imaginaire, qui nous fait entrer dans son espace intime, ouvert et hors du temps, dans lequel la narration, l’apostrophe, la réflexion ou le souvenir seraient vécus comme un temps présent. Pour en savoir plus : https://www.tanit-theatre.com

 L’actualité du Musée d’Art et d’Histoire

Dans le cadre de l’exposition « Hippolyte, Paul, Auguste : les Flandrin, artistes et frères » organisée par le Musée des Beaux-Arts de Lyon du 27 mars au 27 juin 2021, le Pôle Muséal de la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie prête puis laisse en dépôt l’œuvre « Jésus Christ et les petits enfants » pour une durée de cinq ans. L’œuvre a bénéficié pour l’occasion d’une restauration d’envergure en 2020-21. Ce partenariat, initié depuis 2019, s’inscrit dans le cadre du Schéma culturel du territoire, dont un des axes consiste à développer l’attractivité de Lisieux Normandie par la culture.
Cette toile aux dimensions importantes (la plus grande conservée par le Musée d’Art et d’Histoire de Lisieux) a été préparée à Rome à partir de 1836, à la Villa Médicis et achevée à Paris en 1838, date à laquelle elle y sera présenté. Elle est acquise par l’État en 1838 pour envoi en province. L’œuvre fut expédiée à Lisieux en 1840. Elle retrouvera son emplacement d’origine à l’Église Saint-Jacques de la Ville de Lisieux d’ici cinq ans.
 
 Crédit Pôle Muséal Lisieux Normandie

Artistes en résidence
Compagnie Divine Comédie

A l’occasion des commémorations du bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert, la Compagnie Divine Comédie de Rouen a présenté jeudi 18 février sur la Commune de Saint Pierre en Auge, son spectacle « Saint Julien l’Hospitalier ». Elle s’est installée, du 1er jusqu’au 19 février 2021, au Lycée – CFA – CFPPA Le Robillard, pour y créer ce spectacle, d’après la nouvelle écrite par Flaubert. Un projet rendu possible grâce au soutien de la Région Normandie. L’éducation artistique et culturelle est l’une des priorités du Schéma Culturel de la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie et la rencontre avec les artistes et les œuvres en constitue l’un des piliers.
La Compagnie Divine Comédie a mené pendant cette période des ateliers avec les lycéens, aboutissant à un spectacle mêlant artistes et élèves. Les spectateurs-lycéens ont pu être portés par ce conte initiatique d’une grande poésie, à la fois récit mystique et ode à la nature, grâce à un dispositif de casques transmettant le souffle des voix non portées et des instruments live.
 
 Crédit lycée Le Robillard

LabOmusée à la maison
Visages pas sages

Le Pôle Muséal étant pour le moment fermé au public en raison des restrictions sanitaires, les équipes du Musée d’Art et d’Histoire ont préparé une activité artistique clef en main, à réaliser pendant les vacances. En écho à l’exposition « La Galerie des Beaux -Arts #3 », le labOmusée « Visages pas sages » mêle jeu et dessin pour créer des portraits étonnants.
Accompagner et déployer les pratiques et enseignements artistiques est une des orientations stratégiques du Schéma culturel de la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie. Visionnez comme bon vous semble cette vidéo ludique et créative, qui stimule l’imagination et le crayon ! Un kit d’animation idéal pour les 6-12 ans.

Prix du Polar Normand 

Le Prix du Polar Normand, organisé par le Café Polar Normand, en partenariat avec la médiathèque André-Malraux, a récompensé pour sa deuxième édition l’auteur Jean-François Pré pour son livre « Les 9 jours du cafard », publié aux Editions Lajouanie. Dans cette intrigue, le commissaire Langsamer doit résoudre deux affaires de meurtres dans le milieu hippique, à Deauville et en Grande-Bretagne. Envie de le lire ? L’ouvrage est à retrouver dans les rayonnages de l’espace -1.
En raison des contraintes sanitaires, la remise du Prix n’a pu se faire en présence du public. Qu’à cela ne tienne : l’équipe des bibliothécaires a réalisé une captation de cette rencontre. A voir et revoir comme bon vous semble.