Inauguration de la maison de la petite enfance « La petite halte »

La Maison de la Petite enfance « La petite halte » de Mézidon Vallée d’Auge a été inaugurée le lundi 24 juin 2019 à 19h.

 

___________________________________________________________________________________________

L’Agglomération Lisieux Normandie mène depuis sa création une politique volontariste de maillage du territoire en aménagements et en équipements structurants en milieu urbain comme en milieu rural.

Ce constat explique la politique dynamique en création et développement de pôles de santé et de maisons de la petite enfance. 

La construction de la « Petite halte »  remplit 4 OBJECTIFS
-1-

Répondre à la carence en accueil du jeune enfant sur le bassin de vie de Mézidon Vallée d’Auge

-2-

Proposer un lieu adapté aux nouveaux modes de vie des familles

-3-

Renforcer l’attractivité résidentielle du territoire et permettre l’arrivée de nouvelles familles

-4-

Développer une offre globale de service public de proximité

La construction de la maison de la petite enfance s’inscrit dans une démarche globale et transversale à l’échelle du territoire de la Communauté d’Agglomération. 

 LA COMMUNAUTÉ AGGLOMÉRATION ET LA PETITE ENFANCE

Dès leur entrée dans la vie et jusqu’à l’âge de 6 ans, l’Agglomération Lisieux Normandie accompagne ses jeunes habitants et leurs parents.

Elle a fait du développement de sa politique « petite enfance » une priorité : faire de Lisieux Normandie un territoire où il fait bon vivre et grandir.

Les chiffres à retenir :

Budget de fonctionnement du secteur « petite enfance » : 1 615 852 € en 2018

  • 43 agents
  • 3 maisons de la petite enfance
  • 6 RAM dont un itinérant en milieu rural
  • 1 Contrat enfance jeunesse avec la CAF : fixe un plan d’actions 2017-2020 en matière de jeunesse pour développer et améliorer l’offre d’accueil des jeunes

 

Les investissements en 2019 :

  • Travaux à la maison de la petite enfance de Lisieux
  • Travaux à la maison de la petite enfance de Livarot Pays d’Auge
  • Réaménagement du RAM d’Orbec

 

Une orientation :

Favoriser un rapport ville-campagne équilibré et permettre l’accès de tous à une offre de garde d’enfants

Les actions engagées ou à venir :

  • avril 2018 : création d’un RAM itinérant Lisieux Nord qui concerne 24 communes du Nord du territoire. L’objectif : permettre aux assistants maternels et aux parents employeurs de bénéficier de l’expertise et des conseils des professionnels de la petite enfance en milieu rural
  • à venir : création d’un RAM itinérant Lisieux Sud pour les communes du Sud du territoire ; étude en cours sur la création d’une micro-crèche à Saint-Pierre-en-Auge ; étude en cours sur la création d’une micro-crèche à Orbec

La mise en réseau :

La politique unique de la petite enfance permet de porter un même regard sur le territoire, de réaliser des projets ensemble et de mettre en commun moyens humains et financiers.

 LA CHRONOLOGIE DU PROJET

2000 : très engagée dans sa politique jeunesse, la commune de Mézidon-Canon signe un Contrat Educatif Local (CEL) avec la CAF et les partenaires éducatifs du territoire, un Contrat Temps Libre (CTL) ainsi qu’un Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité

2002 : création de la Communauté de communes de la Vallée d’Auge (CCVA). Elle exerce la compétence « Scolaire ».

2006 : la CCVA exerce la compétence « Petite enfance ».

2012 : la CCVA formalise dans une charte la priorité donnée à l’enfance et à la jeunesse et lance d’un diagnostic de territoire. Ce diagnostic pointe des manques en matière d’accueil du jeune enfant.

2012 : lancement du Comité de pilotage à la CCVA pour la création d’un établissement d’accueil du jeune enfant.

1er janvier 2017 : le projet est repris par la Communauté d’Agglomération Lisieux Normandie.

 

LE QUARTIER  

La maison de la petite enfance bénéficie d’un emplacement stratégique au cœur d’un quartier en pleine évolution.

Après la construction de la salle de la LOCO en 2009 et l’ouverture récente du pôle de santé intercommunal Simone Veil, la maison de la petite enfance complète l’offre de services à la personne dans ce quartier. Sa proximité avec l’hôtel de ville, la gare et le projet culturel et de loisirs porté conjointement par la ville et l’Agglomération dans le quartier du Breuil font de la maison de la petite enfance un lieu facilement identifiable et qui s’inscrit pleinement dans le projet de revitalisation urbaine de Mézidon Vallée d’Auge.

 

LE BÂTIMENT  

Le bâtiment a une emprise de 707 m² au sol et 468 m² utile.

Pour la partie RAM : une salle de motricité de 52 m², des vestiaires, locaux de rangement et une salle de visite pour les parents.

Pour la partie « multi-accueil » : une salle de motricité de 87 m², un bureau de direction et médecin, 5 salle de repos de 4 lits pour les enfants, un vestiaire, une salle de restauration et des locaux de rangement.

Forte de son ambition écologique et conformément à ses engagements, l’Agglomération a souhaité la construction d’un bâtiment durable. Il est doté d’une structure béton et bois avec 6 panneaux photovoltaïques.

 

LE NOM DE LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE : UN CHOIX PARTICIPATIF  

En janvier 2019, la commune de Mézidon Vallée d’Auge lance un appel sur ses supports de communication afin de recueillir les propositions de ses habitants pour la future dénomination de l’équipement.

Plusieurs propositions ont été soumises au Conseil municipal qui a délibéré en faveur de « La petite halte », en référence au passé cheminot de la ville et en lien avec la salle de la Loco, située dans le même quartier.

 

LE PROJET

 « La petite halte » regroupe un multi-accueil et un Relais d’Assistants Maternels (RAM). Les deux structures composent la Maison de la petite enfance.

  • Le multi-accueil

Le multi-accueil propose un mode de garde plus souple que les crèches conventionnelles en permettant l’accueil des enfants en halte-garderie (accueil occasionnel) et/ou en crèche collective (accueil régulier).

Le multi-accueil dispose d’un agrément de 20 places, pour les enfants âgés de 10 semaines (2mois ½) jusqu’à 6 ans. Une extension à 30 berceaux est possible suivant les besoins de la population.

Afin de proposer un service adapté aux besoins des parents et, au regard de la structure du territoire, le projet multi-accueil offre différents modes de garde de l’enfant jusqu’au dernier trimestre des 6 ans.

Cette structure accueille les enfants du lundi au vendredi, le matin, dès 7h30 (afin de correspondre aux horaires des écoles attenantes) jusqu’à 18h30, le soir.

 

  • Le RAM 

Les services proposés par le RAM s’adressent :

  • Aux familles qui souhaitent connaître l’ensemble des modes d’accueils existants sur le territoire ;
  • Aux assistants maternels indépendants agréés qui habitent sur le territoire intercommunal, aux candidats à l’agrément ainsi qu’aux gardes à domicile.
  • Aux parents qui habitent le territoire, employeurs d’une assistante maternelle (qu’elle habite ou non le territoire)

Aux professionnels de l’enfance (dans le cadre des formations et soirée à thème)

 

On mange quoi à la « Petite halte » ?

La confection des repas est effectuée par un prestataire de la commune. 20 % des repas sont réalisés aujourd’hui avec des produits issus de l’agriculture biologique et 30 % le seront en 2020. La filière courte est largement privilégiée pour l’approvisionnement en fruits, légumes, laitages et viandes.

LE FINANCEMENT DU PROJET

Plan de financement : 

Agglomération Lisieux Normandie 417 793 €
DETR

(Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux)

400 000 €
FNADT

(Fonds National d’Aménagement et de Développement du Territoire)

360 000 €
Caisse d’Allocations familiales 291 000 €
TOTAL 1 468 793 € HT

 

La politique «Petite enfance» de la Communauté d’Agglomération est soutenue par le Département du Calvados.